Sein Solex wieder inbetriebnehmen

Pour les solex qui sont en bon état général mais dont le moteur ne fonctionne pas, un simple nettoyage suffit souvent pour repartir.

Moteur bloqué ?

Les moteurs de Solex sont relativement facile à remettre en route si le piston n´est pas bloqué dans le cylindre. Pour le vérifier, il faut démonter le cache du volant magnétique et faire tourner le volant à la main ou en poussant le Solex, moteur en prise. Le moteur doit tourner et présenter des points durs qui sont les temps de compression. Ca permet de vérifier aussi que la segmentation du piston est bonne. Si le volant magnétique tourne dans le vide, la clavette moulée du volant et l´embrayage seront à vérifier.

 Attention à ce que le moteur ne démarre pas avec votre main sur le volant magnétique !!!

Allumage

Dans le cas ou le moteur n´est pas bloqué et possède une bonne compression, la première étape est le nettoyage ou le changement de la bougie. Son remplacement doit absolument se faire par une bougie de mêmes caractéristiques pour éviter que la partie à l´intérieur du cylindre ne rentre en contact avec le piston lors de sa remontée. Pour accéder à la bougie, il faut simplement enlever le filtre à air. Un test possible pour vérifier que les constituants de l´allumage sont encore bons est de remonter le fil haute tension sur la bougie et de mettre en contact son corps inférieur avec le cylindre. En faisant tourner le moteur (à deux :  l´un pousse le Solex, l´autre tient la bougie en position avec une pince isolante) des étincelles devraient être visibles. Dans le cas contraire, le volant magnétique doit être démonté avec un extracteur pour permettre le nettoyage des vis platinées, voire le changement du condensateur (disponible neuf chez les concessionnaires Solex).

Alimentation

La deuxième étape est le nettoyage du circuit d´essence et en particulier du réservoir, de la pompe et du gicleur. Ces organes sont souvent en bon état mais l´huile contenue dans l´essence se dépose lentement avec les années de non utilisation. Le gicleur est la seule vis sur le carburateur derrière le cylindre. Il y est écrit généralement Solex. On le nettoie dans de l´essence, puis avec un coup d´air comprimé. La pompe à essence se trouve sur le devant du moteur. Il y a quatre vis à démonter. Attention à leur remontage, elles ne supportent pas un serrage important. Un nettoyage à l´essence de la pompe et de la membrane suffit.  Le nettoyage du réservoir est extrêmement important. Il faut le démonter, le vider de son contenu, et le nettoyer avec de l´eau sous pression par exemple et le rincer avec de l´essence avant son remontage. Attention à ne pas abîmer le petit filtre qui se trouve au fond, accessible par la conduite entre réservoir et pompe.

Démarrage

Après avoir vérifier les freins (Ca va pas aller très vite mais bon...!)  et fait le plein avec de l´essence avec 3% d´huile 2T, il n´y a plus qu´à pousser le Solex, moteur en position basse, en décompressant avec la commande au guidon sur les premiers mètres. Le starter est la petite languette derrière le filtre à air. Complètement à poussée à gauche, le mélange est plus riche en essence, poussée à droite, le mélange est moins riche. Selon la température extérieure et celle du moteur, il faudra jouer avec cette languette. Un mélange trop riche ne permettra pas d´aller vite et le moteur sera comme bridé. Si le moteur refuse de démarrer ou si son rythme n´est pas régulier, il va falloir aller plus loin dans le démontage.
Un démontage de la bougie directement après la tentative de démarrage indiquera si le mélange atteint le cylindre (bougie humide).
Le test de l´étincelle est à faire s´il n´a pas été réalisé auparavant.

De faibles performances  peuvent provenir d´une segmentation usée. Ill existe des appareils relativement bons marchés pour mesurer les taux de compression.